les têtes à frange

    • Album : la mode, encore la mode, toujours la mode
      <b>chloemiumiurepetto1.jpg</b> <br />
  • Pages

31 janvier 2013

ça box un max!

Publié par osteopatheparis dans Non classé

ça box un max! cardboard-box-open-lg1-150x117

 

De nouveau maman pour la deuxième fois j’ai eu droit comme vous toutes à mon lot de cadeaux de naissance, certains mignons, petits, parfaits et d’autres absolument inutiles rangés directement dans « la cave où on ne remettra probablement pas les pieds avant le déménagement ». Essentiellement parce que selon chéri: »un cadeau ça se garde! » et que je suis interdite de poubelle depuis que j’ai osé me débarrasser de quelques fournitures parfaitement utiles pour chéri bien que non utilisées depuis le naissance de grumeau number one 2 ans et demi auparavant. Mais comme dans notre répartition des taches ménagères c’est lui qui a la gestion de la poubelle( entendez par là enlever le sac plein et en remettre un neuf) je n’oserais m’opposer à sa décision sur son propre territoire.

bref! parmi tous ces cadeaux il y en a un qui s’est largement démarqué du reste ( et en plus offert par ma meilleur amie, marraine du grumeau) un abonnement de 6 mois à une box contenant des petits produits trop mignons pour bébé mais aussi pour moi. Ce que j’apprécie particulièrement, en tant que grande fan de cadeaux (ben oui je ne suis qu’une femme après tout), c’est que même dans 4 mois quand bébé ne sera plus un tout mignon petit nourrisson de 4 kg, que tout le monde aura probablement oublié que j’ai accouché récemment(même moi) que je croulerai sous les dossiers au boulot et que les métros continueront de faire grèves aux heures de pointe et bien je continuerai à recevoir ma box du mois avec des surprises dedans dont je me servirai vraiment!

plus d’infos sur www.tiniloo.com

 

24 janvier 2013

Un role sur mesure

Publié par osteopatheparis dans Non classé

Depuis des semaines chéri me demande de poster sur ce blog au combien délaissé il est vrai mais depuis la naissance de grumeau n°1 et encore plus depuis l’arrivée de grumeau n°2 le temps me manque cruellement. Mais aujourd’hui est un jour spécial puisque c’est l’anniversaire de chéri. qu ‘est ce que je pourrais bien dire en ce jour spécial? commençons par une évidence: on est plus tout jeunes! et oui si le temps a passé il n’est pas le principal responsable de nos mines grises et fatiguées, nos deux enfants nous ont laissés quelques traces ou plutôt des souvenirs comme les grasses matinée du week end, les nuits complètes, les dimanches à rester sous la couette bref des choses agréables…. mais ces petits grumeaux nous ont aussi permis de réalisés des prouesses, voici la liste:

- Quand pour remettre la tétine la nuit sans te faire voir de ton enfant tu es maintenant capable d’adapter ta vue et de ne plus allumer la lumière: Tu vois dans le noir

- Quand le soir c’est la course, tu dois en même temps donner a manger à n°1 et laver les cheveux de n°2: Tu as un 3ème bras

- Quand tu a 39 de fièvre et que tu dois assurer une nuit de poussée dentaire: Tu as le pouvoir d’autoguérison instantanée

- Quand a 7h59 tu es toujours sous la couette et que tu dois être prêt pour 8H10:Tu es superman

-Quand tu dois monter les jouets de noël avec un tournevis tout de suite maintenant sinon grumeau se roule par terre et que tu dois bien lire la notice de montage et assembler des minis pièces (bordel!!) (et que tu es seule): Tu es super efficace: tu es un homme

- Quand tu dois te rappeler qu’ aujourd’hui il fait froid et qu’il faut donc mettre les collants à la place des chaussettes, le pull gris au lieu du blanc et le pantalon doublé en polaire (mais il est ou bordel!!), et donner à la nounou des mouchoirs et du prorhinel (dans le panier au fond du 4ème tiroir de la salle de bain) (et que tu es seul): tu as tout écouté et mémorisé: tu es une femme

- Quand pour donner l’exemple tu dois te réjouir de manger du gratin de chou fleur et le manger vraiment avec le sourire: tu es un acteur nominé aux oscars

- Quand tu dois regarder pour la 345 ème fois « Mickey va sur mars »: Tu es sourd et aveugle

- Quand tu dois te cacher dans les toilettes pour manger des gâteaux parce que tu as dis non à ton fils « on dine dans une heure! »: Tu as 15 ans

-Quand tu dois aller au parc par -4° (parce qu’il faut sortir les enfants) et que tu reste sur ton banc en attendant la fin du 5ème tour de manège: Tu es Nicolas Vannier dans « Transsibérie, le mythe sauvage « 

-Enfin quand tu dois te lever à 6h00 pour aller chercher les grumeaux qui sont réveillés et que vous finissez tous ensemble dans le lit parental pour faire un câlin du matin: Tu es parent!

 

14 novembre 2012

être et avoir

Publié par osteopatheparis dans Non classé

être et avoir femme1940-242x300

Depuis que je sui enceinte de mon 2 eme enfant, une partie de moi inconnue jusqu’alors s’est réveillée et révélée a moi. une étrange volonté de vouloir faire passer ma famille avant ma carrière. Lors de la naissance de mon premier enfant prolonger mon congé maternité m’ apparaissait comme une faiblesse et un affront au monde professionnel. Après tout je n’étais pas la première femme a avoir un enfant et un job, il était donc de rigueur de reprendre le travail sitôt le délais écoulé.

Mais cette 2 ème grossesse ne m’évoque pas ce même sentiment, cette fois j’ai envie de profiter de mes enfants, peut être est ce le syndrome desperate housewives, cette série que je me refait intégralement depuis que je suis en congé mat. Après tout le syndrome de la parfaite ménagère peut frapper et ceux même au XXI ème siècle!

J’ai des envies de congé parental a 80%, envie d’accompagner mon fils au foot et ma fille a la danse le mercredi, daller tous ensemble déjeuner et après de jouer au parc, puis de faire les courses en leur disant que papa ne rentrera pas tard ce soir. Ce rêve plutôt banal qui doit envahir chaque maman a un moment de sa vie professionnelle a frappé a ma porte depuis peu.

Peut être parce que la naissance de ce deuxième enfant va faire de nous une vraie famille, peut être parce que ce 2ème est aussi notre dernier et que je sens le temps s’écouler tellement vite que ce choix je ne pourrais pas le rendre possible éternellement.

Peut être finalement que je rêve secrètement d’être et d’avoir. Etre une bonne maman et accorder à mes enfants le temps qu’ils méritent tant que la vie les fait miens de manière exclusive et avoir un bon boulot avec des perspectives d’avenir et qui m’offre une carrière honorable.

Je vous pose donc à mon tour la question: aujourd’hui peut on être et avoir ?

 

 

 

7 septembre 2011

Le tunnel qui mène chez Zara

Publié par osteopatheparis dans Non classé

images.jpg

 

Certaines n’auront pas besoin de lire plus loin que le titre pour comprendre de quoi parle ce billet, pour les ignorantes je vais me permettre de développer une réalité jugée si futile par nos compagnons. 

Le samedi est devenu depuis l’arrivée du grumeau un jour marathon où il faut que chacun y trouve son compte et surtout MOI.   

Et oui les autres jours de la semaine c’est boulot, nounou, grumeau, dodo alors que Mango, H et M, Zara et Kookai me supplient de venir m’abandonner chez eux en usant de leur terribles -20%, -30%. 

M’étant contrôlé toute la semaine, rêvant à ce superbe petit pull (j’en ai déjà deux identiques mais celui-ci a de si jolis petits boutons en cuir vintage) ou à cette robe bleu encre (ma couleur préféré de l’année j’ai entièrement revisité ma garde-robe), une fois le samedi arrivé une certaine excitation monte en moi :SHOPPING !! 

Problème : petit grumeau adorable d’amour et de tendresse…. qui hurle à la moindre contrariété, mange tout ce qui passe sous ses yeux, pleure dès que la poussette cesse de rouler, est censé faire une sieste entre 10h30 et 12h00 et 14h00 et 16h00…. Bref Handicap 10 sur l’échelle de la serial shoppeuse. 

N’étant pas prête à renoncer à mon vice j’ai fini, à force de rigueur,  par développer une technique bien rodée pour assouvir ma pulsion du samedi. 

Premier point important : être prête à partir tôt, le samedi dès que j’entends mon grumeau babiller je le prends, lui donne son bib, l’habille et le pose avec ses jouets en lui disant bien d’être sage (bref d’arrêter de lécher les prises et de croire que le mac de papa a la résistance d’un tambour). Je fonce à la douche, je m’habille, un ptit coup de maquillage et hop à 9h30 pétante nous sommes prêts à partir. Objectif : Faire l’ouverture du magasin, s’assurant ainsi de l’absence de foule! 

Deuxième point important : connaitre son itinéraire, maitriser parfaitement  le trajet bus, métro  pour s’assurer de la rapidité du transport, qui dit rapide dit sans crise grumeautique ! Avoir vérifier  la présence du vêtement convoité ou du moins choisi précisément  le magasin où aller (vous n’aurez droit qu’à 2 chances en moyenne) 

Troisième point important : avoir des accessoires ! Des clés, du pain, des petits magazines, ses jouets préférés, le doudou et la tétine (si vous avez l’espoir de tenter une sieste sur le chemin du retour) bref des choses à dégainer en cas de crise. 

Et me voilà arrivé chez Zara, avec ma Maclaren et mon grumeau à donner du « pardon » à droite, du « désolé » à gauche, à essayer d’atteindre les  vêtements. Pour les cabines d’essayage j’ai le droit à celle pour handicapés (n’oubliez pas 10 sur l’échelle de la sérial shoppeuse)  pour faire rentrer ma poussette et là je balance 2,3 cintres au grumeau pour qu’il joue à taper sur les murs avec. J’essaye en vitesse, pas le temps de se dandiner devant la glace (au pire je peux échanger ou rembourser), hop je file en caisse, emballé c’est payé. J’étudie l’attitude du grumeau avant de m’engouffrer chez Mango et là même scénario sauf qu’à la fin dans la poussette il y a des étiquettes de vêtements, 1 ou 2 cintres, les clés de chez nous, 4 croutons de pains, des gâteaux, mon téléphone, mon  ipod  en gros tout ce que j’ai pu balancer au grumeau pour qu’il la boucle pendant 3 minutes… 

Ensuite direction l’arrêt de bus, un dernier arrêt mais cette fois ci pour avoir bonne conscience et continuer à me voir comme une mère parfaite nous allons au parc. 

C’est  généralement à cet instant que chéri se décide à téléphoner pour savoir ce que nous faisons (chéri travail le samedi..), et là je lui dis le plus naturellement du monde : ben nous sommes au parc ! Pourquoi ? 

PS : à mon chéri,  ignorant de ces périples, qui lira ce billet et à qui je continue de maquiller les prix et de cacher mes achats : désolé…. on ne va pas refaire une maman sérial shoppeuse! 

6 janvier 2011

pipotages!

Publié par osteopatheparis dans Non classé

livre1.gif 

Parus aux éditions pipot : 

Accouchement : même pas mal ! 

Belle et Sexy à la maternité 

Orgasme et épisiotomie, comment booster sa libido 

Comment j’ai perdu tous mes kilos 48h après l’accouchement 

Le bonheur de l’allaitement maternel 

Être mère en toute simplicité 

0-2 mois : c’est que du bonheur 

Comment j’ai appris à mon enfant à être propre à 6 mois 

Parus aux éditions vérité : 

Accouchement : tu vas en chier ! 

Poches et cernes à la maternité 

Episiotomie ou comment oublier que l’on peut s’asseoir 

Comment j’ai regretté les maxi best off du mac do 

 Soigner ses crevasses sans pleurer 

Reportage : « Vivre au temps de la première guerre mondiale » 

0-2 mois : retenez-moi !!! 

Success story : Comment j’ai racheté la firme Pampers 

 

4 janvier 2011

A toi de jouer….

Publié par osteopatheparis dans Non classé

grainedestarac61.png 

Depuis quelques semaines le ptit boulet a décidé de nous faire partager ses 3 nouvelles découvertes qui sont : 

- « Mais si papa maman je veux vraiment vous montrer les 3 nouveaux dialectes que j’ai appris aujourd’hui » 

- « et ouais papa maman si je veux maintenant, je peux recracher la tétine que vous venez de me mettre dans la bouche ! » 

- « j’ai décidé de vous montrer tout ça la nuit à 4 heures du mat’ parce que sinon c’est pas drôle !! » 

 

Du coup avec chéri nous avons-nous aussi instaurés les règles du super jeu auquel  personne ne participe de son plein gré : « le jeu du lève toi la nuit toutes les 10 min sans pourrir ton voisin et sois aimable le lendemain au boulot » paru aux éditions ptit boulet 

Les règles sont simples : 

- On se lève à tour de rôle (et croyez moi-même si vous n’êtes pas compétitif  à ce jeu là les points ça compte !) 

- Aucun motif quel qu’il soit ( sauf fièvre supérieure à 40 ou dépression sévère) n’est toléré pour sauter son tour 

- Le premier à commencé une série de lever/coucher ne gagne rien puisque l’autre qui dort toujours n’en saura jamais rien 

- Interdit de faire croire à l’autre qu’on s’est levé si ce n’est pas le cas 

- Interdit de prendre le ptit boulet dans les bras sous peine de « demerde toi tout seul t’avais qu’à le laisser pleurer » 

- Interdit de faire semblant de dormir 

- Les coups de coude à son voisin sont autorisés 

- En cas d’épuisement extrême tu as le droit de poser ton joker et d’allumer la lumière pour éblouir le ptit boulet et gagner 5 min de silence. 

- Si tu peux ouvrir les yeux le lendemain tu as le droit de donner le bib’ de 6 du mat’ 

24 décembre 2010

Le véritable sens des priorités

Publié par osteopatheparis dans Non classé

petitbateaulogo1.jpg>

Déjà quand je suis parti de bonheur ce jeudi matin en laissant à chéri une to do list de noël (taper sur un fichier word s’il vous plait) bien remplie je me suis bien dit que la journée n’allait pas être de tout repos…
J’avais pris grand soin de tout préparer la veille, 6 ou 7 tétines en cas de petit boulet en crise, de quoi faire 3 biberons au cas où on reste coincés plus de 12 heures sur la route, des lingettes en cas de bébé vomito, le transat, le lit parapluie, les jouets, les cadeaux de noël, la poussette…… bref la voiture était bien organisée par chéri selon les conseils de ma to do list.
La veille j’avais monté un plan très ingénieux avec ma nounou pour que le petit boulet finisse son bib à 15h15 pour que le récupérer à 15h20 pour un départ au top à 15h30 ! je quitte donc discrètement le boulot a 15h, en plein repas de noël, profitant que tout le monde était bourré pour lancer un « JOYEUX NOEL !! » et me casser direct après.
15h30 : ptit boulet nourri, changé et chargé dans son siège, top départ go go go !!!
……..
Pour finalement arriver à la sortie de paris vers 17h30 après les 2 heures de bouchons des fameux départs en vacances que nous avions tentés d’éviter.
Mais ce que vous ignorez c’est qu’avec chéri on s’était fixé le super méga challenge de ne mettre que 3 heures pour parcourir 200km un jour des départs en vacances, pour arriver à l’usine petit bateau de Troyes (juste à coté de là où on allait pour noël) avant sa fermeture de 19h00. Je m’étais dit qu’en partant à 15h00 on devrait quand même arriver avant 19h….. du coup à travers le périph et les parisiens, par delà l’ile de France et ses routes bouchées, à travers la neige et le verglas a commencé une véritable course contre la montre. Les rôles se sont naturellement répartis : chéri fixé sur la route essayant de voir a travers la pluie/neige battante la ligne blanche, moi chiffon en main essuyant toutes les 2 min la buée des vitres, réglant le chauffage, replaçant la tétine du ptit boulet, guidant selon mappy/GPS chéri a travers cette jungle.
Chéri m’avait regonflé à bloc, pendant tout le trajet il me répétait sans cesse :
« On s’en fout hein !! Quoi qu’il arrive tu rentres dans le magasin !!! Tu dis ce que tu veux hein !!! Que ton bébé n’a plus rien à se mettre pour l’hiver !!! Que là où tu vas ya pas de vêtements et pas de magasins (genre j’irais m’enterrer dans pareil endroit), que sinon je vais te battre si tu ramène pas des vêtements petit bateau à la maison !!! Bref faut absolument qu’on te laisse entrer !! FAUT que tu rentres.
Arrivé sur Troyes nous avons du maudire sur 4 générations au moins 10 pauvres pèlerins qui n’avaient pas démarrés dans la seconde où le feu passait au vert! 18h50, plus que 10 min avant la fermeture.
En apercevant l’enseigne j’ai hurlé et chéri a fait une manœuvre totalement interdite que je ne citerais pas par décence , je me suis éjecté de la voiture, carte bleue en main prête à bondir sur quiconque me refuserait l’accès. J’ouvre la porte du magasin d’un violent revers de la main, j’entre en courant et là je me stop net : les vendeuses tranquillement assises à la caisse, douce petite musique d’ambiance en fond, essoufflée je leur demande « c’est encore bon ??? » « oui oui bien sur allez y » qu’elles me disent les bougresses !!!
Moi qui avait préparé toute ma tirade digne des plus beaux textes de la Grèce antique…….
Bref ….ça y est petit boulet !!! tu peux grossir j’ai fait le stock !!!

22 décembre 2010

Vin Djiou c’est quand même pas le pôle nord….

Publié par osteopatheparis dans Non classé

jonatation1.png

 

J’entends encore la douce voix du paternel me dire ces quelques mots quand un peu appeurée face aux températures ambiantes je lui demande « Et si on reste coincés en bas de la cote du village tu viendras nous chercher avec ta voiture ?? » 

Bref ces vacances de noël me font un peu penser à une expédition avec une to do list qui n’avance pas vraiment : « et les couches, les mouches bébés, les lingettes !!» et vas y qu’il faut se taper pas moins de 3 magasins différents pour avoir le meilleur prix, le tout avec le ptit boulet dans sa poussette qui rale parce qu’il a trop chaud, sans compter que tout le monde te regarde d’un mauvais œil parce que OH Horeur ! tu oses emmener ton petit faire les courses…. 

Bref après avoir couru les magasins (en talons, c’est tellement plus pratique !) tout laver, repasser, plier, ranger,  je me suis dis ouf ! vivement qu’on parte ! 

Heureusement chéri s’est rendu compte de l’état d’urgence et s’est lancé lui aussi dans la course mais en tant que Mâle/chef de famille il est chargé de controler la voiture, acheter des chaines pour les pneus, charger les valises, vérifier le lit paraplui, démonter le transat…..et contre toute attente pour me décharger de mon lourd fardeau de femme et me faire gagner du temps (oups… me permettre d’aller boire la bière de noël avec les copines) repasser quelques affaires du ptit boulet. 

J-1 avant le départ (on a retrouvé la notice et fixé le siège auto muhahahaha…..) on est bon !        

21 décembre 2010

Scène de la vie ordinaire!

Publié par osteopatheparis dans Non classé

siegeauto11.png 
Depuis un peu plus de 3 mois maintenant, je fais connaissance avec le (gros bordel) doux monde enchanté de la puériculture, et croyez moi c’est pas gagné. Scène de la vie ordinaire : 

Il y a de cela 3 semaines maintenant mes chez beaux parents nous ont acheté un super siège auto bébé confort top options, top look, top sécurité…bref un super truc qui déchire ! 

Direct j’attrape chéri en lui disant d’aller installer le siège auto dans la voiture en respectant la notice bien comme il faut car on ne plaisante pas avec la sécurité : « Oui oui t’inquiète je gères ! »  Qu’il me dit. Pas de problème me dis-je confiante. 

C’est donc avec une grande surprise que je suis arrivée dimanche devant la voiture, prête à charger le minimoi dans son nouveau siège et que j’ai trouvé chéri en train de se battre avec l’objet en question parce qu’en fait, il n’était toujours pas fixé !!et bien évidemment nous avions quitté le nid familial à l’heure à laquelle nous étions attendus chez des amis pour le déjeuner dominical … Inutile de vous préciser que  je n’étais pas du tout énervé et mon minimoi pas du tout grincheux emmitouflé sous ses 3couches de fringues pour affronter la neige. 

Nous avons donc assistés au petit voyage du siège auto dans la voiture : siège avant dos à la route, siège arrière passager face à la route, siège arrière conducteur, siège arrière passager dos à la route… et les ceintures comment elles se fixent il y en a partout, devant, derrière et à quelle hauteur on les mets??? bref on a fini par charger la tout de manière pas du tout sécure mais bon inchala ça passe ! 

La nouvelle mission de chéri est de fixer ce (putain) super siège auto avant le grand départ en vacances de noël, sachant qu’entre temps on a perdu la notice d’installation….Mais tout va bien chéri gère ! 

A suivre 


 

8 novembre 2010

To do list? Yes I do!

Publié par osteopatheparis dans Non classé


Moins 1 semaine avant la reprise du boulot et d’un seul coup je me rends compte que ma  » to do list » n’avance pas d’un poil! Bien au contraire:
- Ranger l’armoire pour me débarrasser des fringues dans lesquelles je ne rentre plus, que je n’aime plus, que j’ai trop vu….
- Penser à faire des lessives pour enfin vider la panière de linge sale
- Organiser l’armoire de bébé et trier les vêtements en 1 et 3 mois qui ne lui vont plus depuis au moins 1 mois
- Changer les draps de notre lit, ça y est bébé a bien repéré notre odeur il se sent rassuré pour au moins le reste de sa première année.
- Aller chez la manucure et aux UV pour qu’en arrivant au boulot tout le monde me dise « wahouuuuu, on dirait pas que t’as accouché il y a 2 mois!! »
- Apprendre à chéri a anticiper
- Apprendre à bébé à dormir la nuit ( attendez il faut bien que je mette sur ma liste des choses dont je ne suis pas la seule responsable… hi hi hi hi)

12345...14